On ne choisit pas de naître fille ou garçon, on ne choisit pas sa famille mais peut-on résumer ce trés beau texte habité par sept personnages, à un simple malaise vécu par Alyan qui se déguise en princesse ou en fée, et que lui importe ce que pense les autres ?!

L'enfant subit la violence de ses camarades, sa mère s'alarme, son père compte pour des nèfles. Nina, la soeur, veut imposer le respect que l'on doit à son frère et lutte à armes inégales.

Réflexion sur le sexisme, l'identité sexuelle menée avec beaucoup de tact et de finesse. Une pièce de théâtre émouvante qui miroite un état d'esprit qui trouble de nombreux jeunes.

Zambon