Deux conteurs donnent voix au cycle de la vie qui anime un arbre planté en une terre quelconque. Les saisons jalonnent ce texte  original, dans lequel Jeune Branche commence à donner des signes de soif. Des signes à prendre dans tous les sens du terme. Le ton est donné. L'arbre va vivre, grandir, s'épanouir sous nos yeux. Etre arbre c'est aussi vivre en communion avec le monde environnant, le subir, rêver d'émancipation. Une belle symbolique, pétrie de poésie, enrichit ce court ouvrage audacieux par sa thématique. Une découverte aussi énigmatique qu'attirante.

arbre boit