Un album qui dépasse les trente centimètres de hauteur, détail non négligeable pour que l'on s'immerge totalement dans la journée "orageuse" de William et Bruno qui viennent de se brouiller. Bruno enfourche son vélo et part au hasard des rues...Nous le suivons, le perdons, parfois,  de vue dans ce décor riche, foisonnant, vivant, où l'on se réjouit de découvrir des détails du quotidien. Un texte réduit à l'essentiel mais une très belle invitation à la lecture d'images. Un album dans lequel il fait bon s'abandonner. A propos...William et Bruno sont , à nouveau, amis !

va faire un tour