Muriel Bloch adore ce conte depuis l'enfance. Elle reprend la version danoise d'Andersen, elle-même issue de différentes sources. Il est donc tout naturel que les illustrations sublimes de cet album soient des broderies. Quel est le fil conducteur de l'histoire ? Une marätre déteste les douze enfants du premier lit. Par un sortilège, elle transforme les onze garçons en cygnes. Et seule Mette échappe à la malédiction. Devenue une couturière talentueuse, elle s'insère facilement dans la communauté villageoise et n'oublie jamais ses frères à qui elle portera secours. Un texte trés long, des broderies qui enchantent l'oeil pour ce conte qui s'intitule "Les cygnes sauvages " chez Andersen, "Les six frères cygnes" et "Les douze frères", deux versions rien que chez les frères Grimm. Un ouvrage magnifique qui, à lui seul, est une animation complète.

Mettes