Tout le monde connaît ce célèbre conte dont il existe maintes éditions. La présente version fit sensation lors de sa première parution en 1983 car la photographe américaine Sarah Moon complétait le texte par des clichés en noir et blanc aussi mystérieux que troublants. Une artiste talentueuse, avec un goût prononcé pour la provocation, certes, associée à un classique de la littérature jeunesse : un mariage trés réussi. Inutile de chercher de l'amoralisme là où il n'existe pas. Le texte de Perrault ne l'est-il déjà pas ? C'est, assurément, ma version préférée de ce conte, avec celle de la plasticienne Warja Lavater.

Sarah moon