Maître Otonashi est réputé pour son art dans tout l'empire. Il peint sans discontinuer la même montagne en face de lui. Cela rappelle "Les cent vues du Mont Fuji" d'Hokusaï. Son disciple, Mirzu, s'exerce en secret, il vénère tant son maître. Mais celui-ci avoue que sa vue décline, d'ailleurs sa peinture s'en fait l'écho. Mirzu trouve un subterfuge pour tromper les visiteurs venus s'extasier devant l'oeuvre du Maître. Cependant Otanashi, lui, n'est pas dupe...Un conte "japonisant", sur le thème de l'art, de la peinture, du regard sur le paysage quotidien. Une belle matière pour réfléchir.

otonashi