Léon, Max et Rémi sont inséparables. Ils sont chacun de corpulence différente. Léon est grand, donc il guide toujours avec beaucoup de prévenance Max et Rémi, le plus petit. Ils sont toujours en file indienne et c'est donc Léon qui dirige leurs pas, cache le paysage, empêche toute visibilité jusqu'au jour où...les choses changent. Chacun prendra le devant de la scène, chacun assumera son identité propre. Et tout se fera avec le plus grand naturel. Nous assistons à une sorte de découverte de l'autonomie des membres d'un groupe. C'est finement observé, c'est agréable à lire. Un album qui parlera à tous.

moi devant